• 1997 : Pop

    http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/feomor10.jpgPop est le neuvième album du groupe de rock irlandais U2 sorti le 3 mars 1997 et produit par Flood, Howie B et Steve Osborne.

    Après la sortie fin 1995 de l'album avec les Passengers, U2 se remet au travail avec pour objectif de donner au public un successeur à Zooropa. Comme souvent, le groupe propose à Brian Eno de produire le nouveau disque. Mais, l'intéret du groupe pour la disco notamment, n'interesse pas vraiment ce dernier et c'est finalement Flood, aidé de Howie B, qui s'attèle à la production de cet opus.

    On pourrait le qualifier d'album-concept tant son contenu est éclectique, innovant et teinté d'un sarcasme constant. En effet, si U2, même après Achtung Baby et Zooropa aux élans plus libertaires que leurs précédentes œuvres, s'était jusqu'alors contenté de composer des protest-songs explicites, Pop est cette fois un album dont l'ambition n'est ni plus ni moins de lancer un apologue parodique et alarmiste contre la société occidentale consumériste, et ce par le biais notamment du pastiche des productions musicales modernes à instrumentation électronique très lourde. L'album brasse donc de nombreuses influences : pop, rock mais aussi trip-hop et techno. Les trois premiers titres sont effectivement influencés par l'électro et la musique Madchester (Discothèque, Do you Feel Loved, samplé sur un thème composé par Naked Funk et Mofo qui sera remixé pour en faire le 6ème single du disque). Cependant, de If God Will Send His Angels, jusqu'à la clôture Wake Up Dead Man - une chute de Zooropa - on revient à du U2 au son certes original mais plus familier. Staring At The Sun, Last Night On Earth, et Gone sont en effet plus "classiques" si on les compare aux trois premiers titres de cet album. On peut reprocher à Pop de ne pas avoir assumé le parti pris de la façon la plus optimale possible : à une première partie rock et dansante, succède à partir de Miami, une partie constituée essentiellement de chansons lentes ou de ballades (d'inspiration reggae pour The Playboy Mansion ou intimistes voire décadentes pour If You Wear That Velvet Dress et Please). Le disque en perd ainsi une partie de son énergie, effet voulu ou non, connaissant l'attachement des Irlandais pour les chansons tristes. Cependant, le propos émis dans la plupart des titres, du discours humaniste de Please ou If God Will Send His Angels aux railleurs et dénonciateurs The Playboy Mansion, Mofo ou encore Miami, s'avère être la véritable architecture du disque. Soutenu (le propos) par une production souvent (et sans doute volontairement) surchargée (attirant ainsi bon nombre d'avis mitigés), Pop parvient à conserver une cohérence malgré son éclectisme et son inachèvement : l'album ayant été, sous la pression d'Island, forcé de paraître plusieurs mois avant la date voulue par le groupe. Donc, cet album reste malgré son lot d'imperfections, une sorte d'ovni parmi les productions musicales des années 90. La tournée monstrueuse et bien-nommée PopMart qui suivra le disque, le prouvera d'autant plus.

    Les jugements sur le disque sont mitigés depuis sa sortie. A sa parution en mars 1997, le magazine Rolling Stone lui a décerné 4 étoiles sur 5. En France, Rock & Folk l'a désigné album du mois tandis que les Inrockuptibles ont placé U2 en couverture. Néanmoins, la faiblesse des ventes du disque essentiellement aux États-Unis, et les concerts parfois ratés comme au début de la tournée américaine PopMart ont amené certains journaux à être beaucoup plus sévères sur l'album, raillant son ambition. En conséquence, Pop a sans doute été un des albums les moins bien accueillis du groupe autant par la presse que le public, même si les avis sont souvent aujourd'hui complètement divergents, certains le considérant comme le pire, d'autres comme le meilleur. Dans le livre "les 1001 albums", sous la direction de Robert Dimery, un critique parle même, à la page 867, concernant Zooropa et Pop, d'albums "pseudo-décadents". Le groupe lui-même, dans son autobiographie (U2 by U2), admet que beaucoup de titres ont certes des qualités indéniables, mais ont été soit bâclés (Do You Feel Loved n'est pas une bonne chanson selon The Edge) ou mal enregistrés, faute de temps. Le batteur Larry Mullen a déclaré qu'il a toujours "l'espoir de finir un jour ces chansons".

    Pendant l'enregistrement de l'album, le groupe dut se passer quelques jours des services de son batteur Larry Mullen, souffrant du dos. On le remplaça alors par des boîtes à rythme confectionnées par Flood.

    Pour le troisième single de l'album intitulé Last Night On Earth sorti à l'été 1997, une partie d'une autoroute du Middle West fut utilisée pour le tournage du clip. On posa la question aux gens de la région si cela les dérangeaient de voir une autoroute bloquée par un groupe de rock. Dans leur grande majorité, ils ont répondu que cela ne les ennuyait guère puisque c'était U2. (document MTV : Histoire de U2 en musique).

    À noter en face B du simple Last Night on Earth une reprise du morceau Pop Muzik, à l'origine succès du groupe M de Robin Scott en 1979. La chanson est en fait un remix de la version originale par Steve Osborne, avec des paroles différentes et ré-enregistrées par Bono. Elle fut notamment utilisée en introduction du PopMart Tour, et sert de thème à l'album.

    Pop a été N°1 dans 13 pays à sa sortie notamment aux USA, en France et en Angleterre. Il ne s'est vendu qu'à 8 millions de copies dans le monde. En France, 300 000 albums se sont écoulés. Rock & Folk, en 1998, a parlé de bide. Pop n'a été récompensé par aucun trophée ni awards.

    Liste des titres :

    1. Discotheque  5'20
    2. Do You Feel Loved  5'07
    3. Mofo  5'50
    4. If God Will Send His Angels  5'23
    5. Staring At The Sun  4'37
    6. Last Night On Earth  4'46
    7. Gone  4'27
    8. Miami  4'53
    9. The Playboy Mansion  4'42
    10. If You Wear That Velvet Dress  5'15
    11. Please  5'03
    12. Wake Up Dead Man  4'53

     

    "Sources Wikipédia"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :