• Bono écrit au Président péruvien

    http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/peru810.jpgEn quittant le Pérou mercredi dernier, Bono a laissé une lettre à l’attention du Président péruvien Ollanta Humala, lettre largement reprise par tous les médias du pays. En voici la traduction : 

    « Merci d’avoir envoyé vos vœux à ma famille ainsi qu’à moi-même. Nous sommes au courant de la façon dont vous êtes engagé dans la lutte contre l’extrême pauvreté au Pérou : 15…30…50%... Nous applaudissons cela, et nous avons trouvé délicieux de voyager dans ce pays enchanteur à un moment de changements favorables. Nous savons qu’il y a des obstacles à escalader plus élevés que le Machu Picchu, mais quand le sommet sera atteint, nous serons là pour le fêter. 

    Cela a été un voyage familial et j’espère que la prochaine fois que nous nous verrons, j’aurai une guitare à la main à Lima. Un de ces jours… La dernière fois, nous n’y sommes pas arrivés. Peut-être pourrons-nous prendre là-bas un café, un thé ou quelque chose de plus fort. 

    Nous voudrions que vous sachiez que One, notre fondation, compte près de trois millions de membres dans le monde. Ils luttent tous en faveur des pauvres et contre la corruption (…) Nous sommes également impliqués dans le secteur minier, travaillant avec des groupes de mineurs en vue d’une plus grande transparence (la lumière du jour, le soleil, comme toujours constituent un antidote pour illuminer les coins sombres). Et même si le chemin est difficile, nous avons entendu dire que vous êtes un homme à l’esprit ouvert, et que vous êtes entourés de gens biens comme le ministre (Luis Miguel) Castilla. 

    Transmettez toute notre affection à votre épouse Nadine, à vos filles et également à votre fils. 

    God bless ! 

    Bono ! » 


    Pubié par U2achtung

    Lien permanent vers la news


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :