• Bono et Bob Geldof, les bons samaritains du rock

    http://i11.servimg.com/u/f11/12/83/95/61/bonoin10.jpgBono peut-il sauver le monde ? », se demandait en 2002 la une du Time. Le chanteur de U2 est une figure de la philanthropie mondiale. Ses concerts sont truffés d'appels à la mobilisation, il sillonne les sommets internationaux. Mais Bono et son complice Bob Geldof, leader du groupe irlandais des années 1980 The Boomtown Rats, ont-ils vraiment fait bouger les choses en Afrique ? Dans le cadre de sa soirée sur la pauvreté, Arte diffuse mardi soir Donnez votre argent, une enquête sans langue de bois sur le sujet.

    Le documentaire montre comment ces bons samaritains du show-biz ont adapté leur stratégie. Comprenant que de simples concerts pour lever des fonds ne s'attaquaient pas aux racines de la misère, Bono et Geldof ont réorienté leurs efforts vers l'annulation de la dette et la lutte contre la pauvreté.

    Les artistes ont monté à Washington un système de lobbying redoutable pour convaincre les présidents américains Clinton et Bush et leurs Congrès. Les musiciens jouent à fond la carte de leur célébrité - c'est une devise, revendiquent-ils - pour avoir l'oreille des hommes politiques. Manipulant avec une agilité et une détermination confondantes des tacticiens pourtant rusés.

    Menant un examen le plus contradictoire possible, le réalisateur suédois Bosse Lindquist a interviewé les deux artistes, mais aussi leurs détracteurs, pour qui ce monopole people du coeur étouffe la voix des Africains et reste sans effet sur la croissance de ces pays. Des reproches dont Bono et Geldof discutent avec franchise. Comme quoi, on peut être considérés comme des saints mais restés réalistes, si ce n'est humbles.

     


    Publié le 27/11/2012 par Lefigaro.fr.

    Lien permanent vers la news : http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/people/72803/bono-et-bob-geldof-les-bons-samaritains-du-rock.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :