• Bono honore la mémoire du prince Friso

    Une cérémonie à la mémoire du prince Friso des Pays-Bas, décédé en août des suites d'un accident de ski qui l'avait plongé dans le coma, a été célébrée samedi à Delft (ouest) en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Desmond Tutu, Kofi Annan et Bono, ont rapporté les médias néerlandais.

    Fermée au public, la cérémonie a eu lieu de 14H30 à 16H30 dans la Oude Kerk de Delft, l'église dans laquelle le prince s'était marié en avril 2004 avec Mabel Wisse Smit, un mariage non autorisé par le gouvernement néerlandais et pour lequel Friso a renoncé à sa place dans la succession au trône.

    L'agence de presse ANP a assuré qu'outre la famille, des amis et collègues étaient également présents. Le chanteur de U2 Bono, le prince Haakon de Norvège ou encore le Premier ministre néerlandais Mark Rutte comptaient parmi les quelque 900 invités.

    L'archevêque sud-africain Desmond Tutu et l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan participaient également à la cérémonie, tout comme d'autres membres ou ex-membres du groupe international des "Anciens" (Elders), fondé notamment par Nelson Mandela et dont Mabel Wisse Smit était la présidente jusqu'en 2012.

    Le deuxième fils de Beatrix des Pays-Bas était décédé le 12 août à l'âge de 44 ans des suites d'un accident de ski survenu en 2012 en Autriche.

    Il avait été enterré le 16 août dans la plus stricte intimité à deux pas du château de sa mère, dans le petit village de Lage Vuursche, à 30 kilomètres au sud-est d'Amsterdam, mais il était prévu qu'une cérémonie plus importante soit organisée quelques mois plus tard.

    Johan Friso repose désormais à une centaine de mètres à peine du château où sa mère a prévu de se retirer d'ici peu après avoir abdiqué en avril en faveur de son fils aîné Willem-Alexander.

    Le prince Friso est le premier prince depuis plusieurs générations à ne pas être enterré dans la Nieuwe Kerk (Nouvelle église) de Delft, où repose la plupart des membres de la famille royale néerlandaise.

    Parmi les théories avancées pour expliquer ce choix, les médias néerlandais ont souligné que le prince Johan Friso ne faisait plus officiellement partie de la Maison royale néerlandaise, qu'il a quittée par amour de sa future épouse.

    Le gouvernement néerlandais n'avait en effet pas autorisé ce mariage après qu'il eut été avéré que la future mariée avait caché une relation passée avec un baron de la drogue néerlandais.

    Skieur expérimenté, Johan Friso avait été pris dans une avalanche en février 2012 alors qu'il évoluait hors des pistes avec un ami à Lech, dans l'ouest de l'Autriche, alors que le niveau d'alerte-d'avalanche était de quatre sur une échelle de cinq.

     


    Publié le 7/11/2013 par 7sur7.be

    Lien permanent : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1530/Tetes-Couronnees/article/detail/1733767/2013/11/02/Bono-honore-la-memoire-du-prince-Friso.dhtml


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :