• http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/415t3c10.jpgUnder a Blood Red Sky est un album live du groupe de rock irlandais U2 sorti en novembre 1983 et produit par Jimmy Iovine. Cet album provient de l'enregistrement de trois concerts de la tournée ayant suivi l'album War. Le titre est extrait des paroles de la chanson New Year's Day. Deux chansons sont issues du concert de Denver: Gloria et Party Girl. Les six autres chansons sont issues d'un concert à Boston et d'un autre à Loreley.

    Le 29 septembre 2008 est sortie une version remasterisée de l'album ainsi qu'un DVD de la performance à Red Rocks (Denver, Colorado). Cette réédition s'inscrit dans le travail de remasterisation commencé en 2007 par U2 avec The Joshua Tree pour le 20e anniversaire de l'album, et continué en 2008 avec les premiers albums du groupe Boy, October et War. Le DVD présente le concert de Denver quasiment dans sa totalité. Le titre I Fall Down n'a pu être enregistré à cause d'une caméra défaillante sur scène. Ce DVD est une version rallongée de la VHS qui était sortie en 1983 et qui ne présentait qu'une partie du concert.

     

     

     

    Liste des titres :

    1. Gloria
    2. 11 O'clock Tick Tock
    3. I Will Follow
    4. Party Girl
    5. Sunday Bloody Sunday
    6. The Electric Co.
    7. New Year's Day
    8. "40"

     

    DVD Live at Red Rocks :

    1. Out of Control
    2. Twilight
    3. An Cat Dubh/Into the Heart
    4. Surrender
    5. Two Hearts Beat As One
    6. Seconds
    7. Sunday Bloody Sunday
    8. Cry/The Electric Co.
    9. October
    10. New Year's Day
    11. I Threw a Brick Through a Window
    12. A Day Without Me
    13. Gloria
    14. Party Girl
    15. 11 O'clock Tick Tock
    16. I Will Follow
    17. "40"

     

    "Source Wikipédia"


    votre commentaire
  • http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/noline10.jpgNo Line on the Horizon est le douzième album du groupe de rock irlandais U2, sorti le 27 février 2009 en Irlande et en France, le 2 mars 2009 en Europe et finalement le 3 mars 2009 aux États-Unis et au Canada. L'album a été réalisé à plusieurs endroits (Fèz, Dublin, Èze, New York et Londres). Il est produit par Brian Eno et Daniel Lanois.

    Longtemps attendu, le 12ème album de U2 sort presque cinq ans après How to Dismantle an Atomic Bomb. Les Irlandais ont commencé à travailler sur l'album en 2006 avec Rick Rubin. Finalement, comme les sessions d'enregistrement avec ce dernier n'ont rien donné de concret, c'est avec leur duo historique de producteurs que le groupe a conçu le disque. Au départ, U2 avait pensé publier deux EP, Daylight et Darkness, tellement ils avaient enregistré de titres (entre 50 et 60). Finalement, No Line on The Horizon annoncé comme un disque de rupture par rapport au précédent, n'est ni un album novateur, ni un album expérimental. C'est un disque où U2 a accepté, comme autrefois avec le projet Passengers (1995), de laisser une place plus grande à leurs producteurs Eno et Lanois dans le processus de création. D'où cette impression, après plusieurs écoutes, de chansons tantôt classiques (Breathe, Stand Up Comedy) et d'autres plus innovantes (Fez-Being Born ou Cedars of Lebanon qui parle du quotidien d'un soldat au Liban). L'album conserve toutefois une cohérence sonique, malgré les nombreux styles de musique qui se croisent (rock, pop synthétique, ambient, touches électro-techno). Les trois singles de cet opus sont Get on Your Boots, Magnificent et I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight produits par Steve Lillywhite et Will.I.Am. Dans une interview fin novembre 2009 sur le site internet U2.com, Brian Eno a estimé que Moment of Surrender est la meilleur de l'album et qu'il l'aurait choisi comme premier single du disque. À noter que les autres titres enregistrés en studio, qui ne figurent pas sur l'album, auraient du constitué un nouveau disque en 2010 intitulé Songs of Ascent, qui ne fut finalement jamais réalisé. La tournée U2360° qui débute fin juin 2009 à Barcelone se poursuivra l'année suivante avec un retour en Europe notamment.

    Depuis sa sortie, No Line on the Horizon a reçu dans l'ensemble de bonnes critiques. La revue américaine Rolling Stone ainsi que leur confrère anglais de Q (magazine) n'ont pas hésité à lui mettre la note maximale de 5 étoiles. Time par contre, a émis un avis défavorable sur le disque. En France, Télérama a mis le groupe en couverture et a donné la note de 3 F sur 4 à l'album, tandis que la revue bi-mensuelle XroadS lui a décerné 4 étoiles.

    Le disque est n°1 des ventes à sa sortie dans trente pays importants : Royaume Uni, États-Unis, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée, Hong-Kong, Singapour, Philippines, Brésil, Argentine, Colombie, Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, France, Finlande, Allemagne, Irlande, Italie, Pays-Bas, Hongrie, Islande, Mexique, Norvège, Pologne, Portugal et Suisse. Il s'est classé n°2 en Suède et N°3 en Russie.

    L'album a atteint les 5 millions d'exemplaires vendus pour le moment, ce qui est un chiffre correct mais nettement inférieur aux trois albums précédents du groupe.

    D'autre part, le premier single Get on Your Boots s'est classé N°1 en Irlande, N°3 au Canada, N°6 en France, N°12 au Royaume-Uni et N°37 aux USA, ce qui fut une relative déception commerciale pour un premier single. Le second single Magnificent a atteint la 6ème place aux Pays-Bas, la 11ème place en Italie, la 15ème en France, la 16ème en Suède mais seulement la 42ème au Royaume-Uni et la 79ème aux États-Unis. Le troisième 45 tours, I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight s'est classé 7ème en Irlande et 32ème en Angleterre. Aucun single de l'album n'atteignit le Top 10 Britannique, ce qui ne fut pas arrivé à U2 depuis l'album October en...1981!

    Le coffret collector de l'album contient un DVD du film Linear réalisé par Anton Corbijn et écrit par Corbijn et Bono. D'une durée d'environ 1 heure, il met en avant l'acteur français Saïd Taghmaoui à travers toutes les chansons de l'album.

     

    Listes des titres :

    1. No Line on the Horizon  4'12
    2. Magnificent  5'24
    3. Moment of Surrender  7'23
    4. Unknown Caller  6'02
    5. I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight  4'13
    6. Get on Your Boots  3'24
    7. Stand Up Comedy  3'48
    8. Fez  Being Born  5'17
    9. White as Snow  4'41
    10. Breathe  5'00
    11. Cedars of Lebanon  4'13
    12. No Line on the Horizon 2  4'07 (Piste bonus)
    13. Get on Your Boots [Crookers Remix]  4'27

     

     

    "Source Wikipédia"

     


    votre commentaire
  • http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/u2-how10.jpgHow to Dismantle an Atomic Bomb est le onzième album du groupe de rock irlandais U2 sorti le 22 novembre 2004 et produit (principalement) par Steve Lillywhite. Il a remporté le Grammy Award de l'album de l'année.

    Comme pour son prédécesseur All That You Can't Leave Behind, il est constitué avant tout de chansons rock et de ballades, beaucoup moins expérimentales que les compositions des années 1990. Vertigo est un titre Post-punk revival (une allusion à leur musique originelle), le son d'All Because of You est proche du rock de The Who et des Rolling Stones, tandis que Miracle Drug, Yahweh ou City Of Blinding Lights sont plus pop-rock et dans la veine du disque précédent. Cette dernière chanson provient des sessions d'enregistrement de l'album Pop. Elle a été retravaillée, tandis que son introduction est l'œuvre de Flood. City of Blinding Lights nous fait voyager de Londres (premier couplet) aux « lumières » du Madison Square Garden de New York (refrain), pendant la tournée Elevation Tour en 2001.

    Enfin, sur les 11 chansons de cet album, seule Love and Peace or Else est vraiment innovante et proche du U2 de la décennie antérieure. Ce disque fut élaboré difficilement, le groupe ayant changé d'orientation musicale pour cet album en urgence en 2003.Il fut en effet prévu initialement que cet album soit de tendance punk-rock, en hommage à leur racines musicale du début des années 80.Le producteur historique des Sex Pistols Chris Thomas fut appelé par U2 pour produire le disque, mais il fut remercié en 2003 et remplacé en urgence par Steve Lillywhite assisté d'une multitude de producteurs : 8 au total ! Ceci eu pour effet que l'album "punk-rock" annoncé se révéla beaucoup plus posé et pop que le single Vertigo laissa entendre à sa sortie, quinze jours avant la sortie de l'album, fin 2004. L'album fit ressortir d'autres singles, notamment les ballades Sometimes You Can't Make it on Your own et Original of the species.

    L'album a connu un succès commercial : 11 millions de copies vendues. Vertigo, Sometimes You Can't Make It on Your Own (chanson composée par Bono pour rendre hommage à son père décédé) et City Of Blinding Lights ont tous reçu un grammy comme l'album du reste. La tournée Vertigo Tour a été un grand succès à travers le monde.

     

    Liste de Titre (CD) :

    1. Vertigo  3'13
    2. Miracle Drug  3'54
    3. Sometimes You Can't Make It on Your Own  5'05
    4. Love and Peace or Else  4'48
    5. City of Blinding Lights  5'46
    6. All Because of You  3'34
    7. A Man and a Woman  4'27
    8. Crumbs from Your Table  5'00
    9. One Step Closer  3'48
    10. Original of the Species  4'35
    11. Yahweh  4'22
    12. Fast Cars (Piste bonus )  3'43

    Liste pistes (DVD) :

    1. U2 and 3 songs (documentaire)
    2. Sometimes You Can'T Make It on Your Own
    3. Crumbs from Your Table
    4. Vertigo
    5. Sometimes You Can'T Make It on Your Own
    6. Vertigo

     

    "Source Wikipédia"


    votre commentaire
  • http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/u211.jpgAll That You Can't Leave Behind est le dixième album studio du groupe de rock irlandais U2, sorti le 30 octobre 2000 et produit par Brian Eno et Daniel Lanois.

    Les journalistes ont parlé unanimement d'un retour aux sources, après la période expérimentale des années 1990. Ce n'est pas tout à fait le cas. U2 ne revient ici à rien de spécial et sûrement pas au panache et à l'héroïsme Post-Punk des Boy ou War. Comme le dit Larry Mullen "on utilise toujours les boites à rythme, l'expérimentation est toujours présente dans tout ce que l'on fait, mais on s'y prend de manière plus subtile". En effet, les petites touches techno et électro sont encore présentes mais rejetées à l'arrière des compositions comme sur When I Look at the World, le groove rock Elevation, ou la plage ambiante Grace en clôture de l'album. Le son de Beautiful Day - premier single du disque - rappelle par moment les débuts de U2, avec l'utilisation par The Edge de la Gibson Explorer qui n'a plus été utilisée depuis l'album War. C'est selon Bono, "une chanson optimiste parlant des gens, femmes ou enfants qui ont tout perdu, mais qui ne se sont jamais sentis aussi bien". Par ailleurs, Bono s'essaye avec succès en crooner sur In a Little While (des rumeurs ont laissé entendre que Joey Ramone écoutait cette chanson juste avant de mourir), tandis que le très stonien Stuck in a Moment You Can't Get Out Of écrit en hommage à Michael Hutchence fut choisie pour être le second single du disque. Mick Jagger aurait du prêter sa voix à cette chanson. En fait, ce qui aurait pu faire évoquer à tort le U2 du passé, est peut-être la pochette du disque en noir et blanc où l'on voit les membres du groupe ensemble et de profil comme sur The Joshua Tree. Les tubes comme Walk On ou Elevation (la chanson phare du film Lara Croft : Tomb Raider) très faciles à retenir et rapides s'écoutent agréablement comme jadis les With or Without You ou Desire. Donc, un album bien ancré dans son époque (début des années 2000), sonnant moderne, mais avec une touche U2 reconnaissable entre mille qu'on avait perdu un peu de vue ces dernières années.

    Le disque a été no 1 dans 32 pays à sa sortie et a été vendu à ce jour à 12 millions d'exemplaires. "Ils sont redevenus les rois du monde" a commenté un journaliste du magazine Q . De son côté, la revue Rolling Stone a écrit qu' «All That You Can't Leave Behind était la suite la plus complète de mélodies puissantes que U2 ait jamais assembléé». Elle a placé l'album (en 2003) à la 139e position dans ses 500 plus grands albums de tous les temps. Enfin, Beautiful Day, Stuck in a Moment You Can't Get Out Of, Elevation, Walk On et l'album ont tous reçus plusieurs Grammys. L'Elevation Tour sera le meilleur ambassadeur de cet album à succès. La performance du single phare Beautiful Day, les critiques positives de l'album ainsi que les ventes très satisfaisantes contribueront à relancer U2 comme groupe majeur au niveau mondial dans les années 2000.

    L'album a été censuré à sa sortie par la junte militaire birmane, car la chanson Walk On était dédiée à l'opposante (emprisonnée) Aung San Suu Kyi.

    Sur la jacquette de l'album, on peut voir une femme et un enfant en arrière-plan. Il s'agit d'une fan du groupe qui a pu passer la journée avec eux. De plus, l'enfant qui est avec elle n'est pas le sien.

     

    Liste de titres :

    1. Beautiful Day   4'06
    2. Stuck in a Moment You Can't Get Out Of   4'32
    3. Elevation   3'42
    4. Walk On   4'55
    5. Kite   4'23
    6. In a Little While   3'37
    7. Wild Honey   3'37
    8. Peace on Earth   4'46
    9. When I Look at the World   4'45
    10. New York   5'27
    11. Grace   5'32

     

    "Source Wikipédia"


    votre commentaire
  • http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/feomor10.jpgPop est le neuvième album du groupe de rock irlandais U2 sorti le 3 mars 1997 et produit par Flood, Howie B et Steve Osborne.

    Après la sortie fin 1995 de l'album avec les Passengers, U2 se remet au travail avec pour objectif de donner au public un successeur à Zooropa. Comme souvent, le groupe propose à Brian Eno de produire le nouveau disque. Mais, l'intéret du groupe pour la disco notamment, n'interesse pas vraiment ce dernier et c'est finalement Flood, aidé de Howie B, qui s'attèle à la production de cet opus.

    On pourrait le qualifier d'album-concept tant son contenu est éclectique, innovant et teinté d'un sarcasme constant. En effet, si U2, même après Achtung Baby et Zooropa aux élans plus libertaires que leurs précédentes œuvres, s'était jusqu'alors contenté de composer des protest-songs explicites, Pop est cette fois un album dont l'ambition n'est ni plus ni moins de lancer un apologue parodique et alarmiste contre la société occidentale consumériste, et ce par le biais notamment du pastiche des productions musicales modernes à instrumentation électronique très lourde. L'album brasse donc de nombreuses influences : pop, rock mais aussi trip-hop et techno. Les trois premiers titres sont effectivement influencés par l'électro et la musique Madchester (Discothèque, Do you Feel Loved, samplé sur un thème composé par Naked Funk et Mofo qui sera remixé pour en faire le 6ème single du disque). Cependant, de If God Will Send His Angels, jusqu'à la clôture Wake Up Dead Man - une chute de Zooropa - on revient à du U2 au son certes original mais plus familier. Staring At The Sun, Last Night On Earth, et Gone sont en effet plus "classiques" si on les compare aux trois premiers titres de cet album. On peut reprocher à Pop de ne pas avoir assumé le parti pris de la façon la plus optimale possible : à une première partie rock et dansante, succède à partir de Miami, une partie constituée essentiellement de chansons lentes ou de ballades (d'inspiration reggae pour The Playboy Mansion ou intimistes voire décadentes pour If You Wear That Velvet Dress et Please). Le disque en perd ainsi une partie de son énergie, effet voulu ou non, connaissant l'attachement des Irlandais pour les chansons tristes. Cependant, le propos émis dans la plupart des titres, du discours humaniste de Please ou If God Will Send His Angels aux railleurs et dénonciateurs The Playboy Mansion, Mofo ou encore Miami, s'avère être la véritable architecture du disque. Soutenu (le propos) par une production souvent (et sans doute volontairement) surchargée (attirant ainsi bon nombre d'avis mitigés), Pop parvient à conserver une cohérence malgré son éclectisme et son inachèvement : l'album ayant été, sous la pression d'Island, forcé de paraître plusieurs mois avant la date voulue par le groupe. Donc, cet album reste malgré son lot d'imperfections, une sorte d'ovni parmi les productions musicales des années 90. La tournée monstrueuse et bien-nommée PopMart qui suivra le disque, le prouvera d'autant plus.

    Les jugements sur le disque sont mitigés depuis sa sortie. A sa parution en mars 1997, le magazine Rolling Stone lui a décerné 4 étoiles sur 5. En France, Rock & Folk l'a désigné album du mois tandis que les Inrockuptibles ont placé U2 en couverture. Néanmoins, la faiblesse des ventes du disque essentiellement aux États-Unis, et les concerts parfois ratés comme au début de la tournée américaine PopMart ont amené certains journaux à être beaucoup plus sévères sur l'album, raillant son ambition. En conséquence, Pop a sans doute été un des albums les moins bien accueillis du groupe autant par la presse que le public, même si les avis sont souvent aujourd'hui complètement divergents, certains le considérant comme le pire, d'autres comme le meilleur. Dans le livre "les 1001 albums", sous la direction de Robert Dimery, un critique parle même, à la page 867, concernant Zooropa et Pop, d'albums "pseudo-décadents". Le groupe lui-même, dans son autobiographie (U2 by U2), admet que beaucoup de titres ont certes des qualités indéniables, mais ont été soit bâclés (Do You Feel Loved n'est pas une bonne chanson selon The Edge) ou mal enregistrés, faute de temps. Le batteur Larry Mullen a déclaré qu'il a toujours "l'espoir de finir un jour ces chansons".

    Pendant l'enregistrement de l'album, le groupe dut se passer quelques jours des services de son batteur Larry Mullen, souffrant du dos. On le remplaça alors par des boîtes à rythme confectionnées par Flood.

    Pour le troisième single de l'album intitulé Last Night On Earth sorti à l'été 1997, une partie d'une autoroute du Middle West fut utilisée pour le tournage du clip. On posa la question aux gens de la région si cela les dérangeaient de voir une autoroute bloquée par un groupe de rock. Dans leur grande majorité, ils ont répondu que cela ne les ennuyait guère puisque c'était U2. (document MTV : Histoire de U2 en musique).

    À noter en face B du simple Last Night on Earth une reprise du morceau Pop Muzik, à l'origine succès du groupe M de Robin Scott en 1979. La chanson est en fait un remix de la version originale par Steve Osborne, avec des paroles différentes et ré-enregistrées par Bono. Elle fut notamment utilisée en introduction du PopMart Tour, et sert de thème à l'album.

    Pop a été N°1 dans 13 pays à sa sortie notamment aux USA, en France et en Angleterre. Il ne s'est vendu qu'à 8 millions de copies dans le monde. En France, 300 000 albums se sont écoulés. Rock & Folk, en 1998, a parlé de bide. Pop n'a été récompensé par aucun trophée ni awards.

    Liste des titres :

    1. Discotheque  5'20
    2. Do You Feel Loved  5'07
    3. Mofo  5'50
    4. If God Will Send His Angels  5'23
    5. Staring At The Sun  4'37
    6. Last Night On Earth  4'46
    7. Gone  4'27
    8. Miami  4'53
    9. The Playboy Mansion  4'42
    10. If You Wear That Velvet Dress  5'15
    11. Please  5'03
    12. Wake Up Dead Man  4'53

     

    "Sources Wikipédia"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique