• LAURIE ANDERSON ET BONO : HOMMAGES PROCHES À LOU REED

    Laurie Anderson et Bono ont écrit pour le magazine Rolling Stone quelques mots en hommage à Lou Reed. Deux témoignages sincères qui honorent la memoire du musicien décédé le 27 octobre 2013.

    La mort d’un artiste est parfois aussi touchante que la perte d’un être cher. L’art qu’une personne nous a transmis et qui nous a touchés au plus profond reste ancré dans nos esprits, forge notre personnalité, collé pour toujours à nous. Il y a des chansons qui nous rappelleront plus de souvenirs qu’une photographie, des tableaux qui, sans avoir d’explication rationnelle réveilleront en nous une forte nostalgie, une grande tristesse.

    Le magazine Rolling Stone a réussi a retranscrire un peu de la tristesse qu’a occasionnée la mort de  Lou Reed. Deux récits ont été publiés en hommage à l’artiste pop: L’un intime, de sa femme, Laurie Anderson; l’autre, un portrait plus terre à terre, plus proche de ce que l’on connaissait de lui, le témoignage de Bono (U2).

    Lorsqu’on lit les mots de madame Reed, on a l’impression que Lou avait tout réussi dans sa vie, que son talent grandissime était complété par un amour qui, plus qu’une romance était une symbiose. Pour sa femme, Lou Reed était un compagnon, un complice, son meilleur ami. Le secret de leur relation était un respect et une admiration mutuelle grandissante, une générosité envers l’autre qui dura jusqu’au dernier instant de vie de Lou et grâce à laquelle l’homme, et non pas l’artiste, put quitter le monde serein, en paix. Les paroles de Laurie Anderson transmettent un très fort courage mais surtout la sérénité d’une vie sans regrets.

    Le témoignage de Bono pour Rolling Stone n’est pas moins émouvant.Ce sont les paroles d’un fan inconditionnel. pareillement, une démonstration d’amitié, de sincérité comme Lou Reed l’aurait surement voulu. Il ne se laisse pas aller aux niaiseries et n’hésite pas à citer les blagues cocasses de l’artiste, à évoquer sa personnalité cynique et impassible en surface ou son ancienne addiction à l’héroïne mais il en tire une grande admiration. Cet homme avait réussi à vaincre la vie de débauche pour en faire une inspiration, une marque de fabrique dans le milieu de la pop et du rock and roll. Il appelle cela « perfect noise ».

    A lire sur Rolling Stone. 

     


    Publié par Kim Beci le 8/11/2013 par toutelaculture.com

    Lien permanent : http://toutelaculture.com/musique/pop-rock/laurie-anderson-et-bono-hommages-proches-a-lou-reed/


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :