• Meilleurs chanteurs de tous les temps : Bono classé n°32

    http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/bono-o10.jpgLe magazine Rolling Stone vient de publier sur son site la liste des 100 meilleurs chanteurs de tous les temps, et classe Bono, le chanteur de U2, à la 32ème place. 

    100 Greatest Singers : Bono 

    Tous les artistes cités dans ce classement ont droit à un petit commentaire fait par une célébrité. Voici ce que dit Billie Joe Amstrong (Green Day) à propos des qualités de chanteur de Bono : 

    « Pour moi la façon de chanter de Bono est faite à 50 % de Guinness, à 10 % de cigarettes et le reste c’est la religion. C’est un chanteur physique, un peu comme un leader de chœur gospel, et il se perd dans les mélodies. Il va au-delà de lui-même, surtout devant un public, quand il cherche à atteindre ces notes si hautes. C’est de là que vient son vrai pouvoir : le Bono ultra pur. Il parle des choses auxquelles il croit, qu’il s’agisse de l’économie mondiale ou de la lutte contre le Sida en Afrique. Mais la voix vient toujours en premier. C’est là que se trouvent ses convictions. 

    Il a tant d’influences. On peut entendre Joe Strummer, Bob Marley, Otis Redding, Elvis Presley, et même John Lennon. Et il a la même tessiture que Robert Plant. C’est étonnant, les notes qu’il doit atteindre au début de « Sunday Bloody Sunday ». Mais ce jeune choriste irlandais les passe. L’album Joshua Tree montre que Bono maîtrise sa voix et ce qu’il a appris du punk, de la New Wave ou de musiciens américains comme Bob Dylan. Dans les moments calmes de « With or Without you », on peut l’imaginer assis sous les étoiles. Mais quand il revient au refrain, tout à coup la tempête se réveille. 

    Une grande partie de la liberté de chant de Bono vient des rythmes du groupe, du jeu de The Edge, avec cette façon de faire chanter la guitare et d’utiliser le delay, sonnant ainsi comme des cloches. Bono peut glisser sur tout ça. Mais ça reste très naturel. Et il n’a pas peur d’aller au delà de ses capacités, vers quelque chose d’un peu bizarre comme son falsetto dans « Lemon ». Dans « Kite », sur All That You Can’t Leave Behind, il chante à pleins poumons comme s’il pleurait de joie. 

    Je n’ai jamais eu l’impression qu’il manipulait le pouvoir de sa voix pour frimer. On dit qu’un sous-marin ne peut jamais reculer. Bono est comme ça : toujours en train de chercher une nouvelle façon de chanter. C’est une chose que j’ai apprise de lui : ne jamais se reposer, toujours apprendre et être un auditeur attentif. C’est ça l’esprit du chant, et sans aucun doute, c’est quelque chose qu’il a en lui ». 

     


    Publié le 31/08 par U2achtung.com

    Lien permanent vers la news : http://www.u2achtung.com/01/news/news.php?id=3523

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :