• Premiers albums

     

    Il est temps pour U2 d'enregistrer un premier album. Même si les quatre jeunes gens s'accomodent mal du caractère ombrageux et secret de Martin Hannett, c'est lui qui est d'abord pressenti pour les assister mais il se déclare trop affecté par le suicide récent de son ami Ian Curtis et se rétracte. Le groupe et son entourage choisissent alors Steve Lillywhite, un tout jeune producteur qui a précédemment travaillé avec Siouxsie and the Banshees et XTC, deux groupes que Bono et The Edge apprécient particulièrement. Lillywhite produit rapidement A day without me qui sortira en août 1980.

    Grâce à l'argent rapporté par les ventes d'11 O'Clock Tick Tock, U2 peut enfin se permettre l'achat d'un camion et tente une seconde fois sa chance en Angleterre tout au long de l'été 1980. Paul McGuiness, en manager prévenant, veille à ce que chaque soir, les salles soient pleines à craquer. Bono, quant à lui peu avare de son énergie, assure le spectacle : il court de long en large sur scène, interpellant le public, se juche sur les amplis, escalade parfois les échafaudages. Son jeu de scène contrastant avec les nombreux groupes post-punk de l'époque qui chantaient immobiles et impassibles pour copier l'attitude glaciale de Joy Division ne tarde pas à attirer l'attention. Mais en coulisse, l'attitude du groupe est éloignée du cliché sex, drugs and rock n'roll : Bono, The Edge et Larry mettent chaque pause à profit pour étudier la Bible et assistent régulièrement aux groupes de prières de Shalom. Seul Adam profite de sa notoriété naissante.

    Fin août, U2 est de retour à Windmill Lane pour commencer l'enregistrement de Boy. Steve Lillywhite, qui a vite repéré les lacunes d'Adam Clayton n'hésite pas à passer des heures à réenregistrer les lignes de basse, l'aidant ainsi à prendre confiance en ses capacités.

    U2 a eu du mal à imposer Boy aux États-Unis, les Américains ayant interprété la photo d'un enfant torse nu sur la pochette (Peter Rowan, alias Radar) comme un appel à la pédophilie. Une pochette différente sera en conséquence créée pour la vente en Amérique du Nord.

    Juste après la sortie du single I Will Follow, U2 embarque pour une tournée britannique, puis européenne, notamment aux Pays-Bas et en Belgique. À noter que leur premier concert en France, était radiodifusé sur France Inter et a eu lieu à l'École nationale des travaux publics de l'État, à Vaulx-en-Velin. Ce concert a notamment été organisé par Emmanuel de Buretel de Chassey, actuel président de EMI France.

    En novembre, c'est au tour des États-Unis, où ils jouent leurs premiers concerts sur la côte Est. En janvier de l'année suivante, le groupe remporte neuf catégories dans le magazine Hot Press. Les concerts continuent tout le long de l'année 1981, en Europe et aux États-Unis. En juin, Bruce Springsteen reporte son retour aux États-Unis pour pouvoir assister au concert du groupe à l'Hammersmith Palais.

    Le single Fire précède de trois mois la sortie d'October, le deuxième album du groupe, sorti en octobre 1981. Le single Gloria est le support du premier vidéo-clip officiel. Le groupe repart en tournée, pour 18 dates au Royaume-Uni, à guichet fermé. En mars 1982 sort le single A Celebration. Quelques mois plus tard, en août, Bono épouse Alison Stewart.

    Le troisième album War sort en mars 1983. Le groupe connaît un changement de direction radical, prenant ouvertement position sur des sujets politiques, comme les évenements en Irlande du Nord dans Sunday, Bloody Sunday, ou la situation en Pologne dans New Year's Day. Le disque est également un succès commercial, il se classe n°1 au Royaume-Uni. En juillet 1983, The Edge épouse Aisling O'Sullivan à Enniskerry. Ce dernier devient également le premier membre à participer à un projet en dehors de U2, pour l'album Snake Charmer de Jah Wobble.

    U2 avait déjà livré quelques extraits de concerts sur des maxi-singles comme Fire, mais l'apparition des bootlegs ou albums pirates amène le groupe à réaliser un album en public. Under a Blood Red Sky est édité en novembre 1983. Le disque est produit par Jimmy Iovine et composé de huit titres live tirés des concerts de Lorelei et de Denver. Du concert de Denver est également tirée une vidéo live, Under A Blood Red Sky - Live at Red Rocks. U2 est élu groupe de l'année par le magazine Rolling Stone.

     

    "Sources Wikipédia"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :