• Chanson par U2 extrait de l'album The Joshua Tree
    Sortie : 4 août 1987
    Enregistré : 1986 Windmill Lane Studios, Dublin, Irlande
    Durée : 4:46 - 5:37 (version album)
    Genre : Rock
    Auteur : U2
    Compositeur : U2
    Producteur : Brian Eno - Daniel Lanois
    Label : Island Records

    Paroles et traduction :  « Where the streets have no names.pdf »

    Tablatures : « Where - tablatures guitare.txt » - « Where - tablature batterie.txt » - 

    « Where - tablature bass.txt »

     

    Where the Streets Have No Name est la chanson d'ouverture du 5e album du groupe de rock U2, The Joshua Tree, paru en 1987. Son enregistrement a été difficile et ses paroles viennent d'une histoire de Belfast selon laquelle on peut deviner la religion et les revenus d'un habitant de cette ville selon la rue dans laquelle il vit. Elle est sortie en tant que 3e single de l'album en août 1987 et a été un succès commercial. Elle a remporté le Grammy Award du meilleur clip vidéo et est désormais l'une des chansons les plus populaires du groupe.

    Where the Streets Have No NameÉcriture et enregistrement :
    Alors qu'une nouvelle session d'enregistrement de The Joshua Tree est sur le point de commencer, The Edge réalise que le groupe manque de chansons exceptionnelles en live et arrive en studio avec une démo qu'il a composée pendant la nuit, un enregistrement multipiste au clavier, à la guitare, à la basse et avec une boîte à rythmes1. Le groupe aime la démo mais l'enregistrement est long et difficile, Adam Clayton, qui est en photo sur la pochette du single, affirmant par la suite « à l'époque, elle sonnait comme une langue étrangère, même si maintenant nous comprenons comment elle fonctionne ». La chanson présente deux changements de mesures et plusieurs changements d'accords et fait l'objet de longues répétitions.
    Le producteur de l'album Brian Eno, excédé par le fait que le groupe passe autant de temps sur ce titre au détriment de la création des autres morceaux, profite d'un moment où le groupe est absent des studios pour tenter de détruire la maquette de Where the Streets Have No Name. L'ingénieur du son Pat McCarthy l'en empêche in extremis, Eno se justifiant en disant qu'il voulait seulement que le groupe reprenne le titre à zéro. Eno estime que la moitié des sessions d'enregistrement de l'album ont été consacrées à essayer d'enregistrer une version convenable de Where the Streets Have No Name. Daniel Lanois se souvient quant à lui qu'il avait sorti un grand tableau d'école et qu'il avait une baguette de professeur pour décrire au groupe les changements d'accords. Les paroles de la chanson sont écrites par Bono alors qu'il est en voyage humanitaire en Éthiopie.
    Les membres du groupe affirment désormais qu'ils ont un réel plaisir à jouer cette chanson sur scène. Bono explique même en parlant de Where the Streets Have No Name : « On peut être au beau milieu du pire concert de notre vie, mais quand on attaque cette chanson, tout change. Le public est debout, chante tout du long. Soudain, c’est comme si Dieu traversait la salle. C’est le moment où le métier s’arrête et où la spiritualité commence. » (Los Angeles Times, 8 août 2004). Elle fait aussi partie des chansons favorites du public.

    Where the Streets Have No NameComposition :
    Le tempo de la chanson est de 126 pulsations par minute. Son intro et sa conclusion sont jouées sur une mesure à trois temps alors que le reste de la chanson l'est sur une mesure à quatre temps. L'intro est jouée au synthétiseur puis à la guitare avec un arpège de six notes répété par un effet de chambre d'écho6. La basse et la batterie entrent plus tard, après un peu plus d'une minute, et le chant après presque deux minutes.
    Les paroles ont été inspirées à Bono alors que celui-ci était à Belfast et qu'il a entendu une histoire selon laquelle on pouvait deviner la religion et les revenus d'un habitant de la ville suivant la rue dans laquelle il habitait. Quand Bono est allé en Éthiopie et a visité des villages où les rues ne portaient pas de nom, cette histoire lui est revenue. Bono explique que « le gars de la chanson reconnaît ce contraste et pense à un monde où il n'y aurait pas de telles divisions, où les rues ne porteraient pas de noms ». Il ajoute qu'il « essayait d'esquisser un lieu, peut-être un lieu spirituel ou un lieu romantique ».

    Where the Streets Have No NameClip :
    Le clip de la chanson commence avec une vue aérienne d'un quartier de Los Angeles avec Bullet the Blue Sky en fond sonore. Des journalistes à la radio annoncent que U2 a prévu un concert dans les rues de la ville et que plus de 30 000 personnes sont attendues. La police est présente sur les lieux et informe le groupe des problèmes de sécurité que le tournage peut poser, alors qu'une foule nombreuse se rassemble. Au bout de deux minutes, le groupe commence à interpréter Where the Streets Have No Name sur le toit d'un magasin de spiritueux. Vers la fin de la chanson, la police dit à l'équipe technique qu'ils vont arrêter le tournage. Bono informe la foule qu'ils vont être coupés et la police arrive sur le toit du bâtiment sous les huées de la foule.
    Il a été réalisé par Meiert Avis et le groupe a réuni plus d'un millier de personnes pour son tournage, le 27 mars 1987. Avant le tournage, durant lequel le groupe a joué huit chansons, le toit du bâtiment a été renforcé afin d'être sûr qu'il ne s'effondrerait pas. Un générateur de secours a été installé sur le toit au cas où les autorités couperaient le générateur électrique principal. L'intervention de la police s'est réellement produite mais Paul McGuinness a révélé en 2007 que la confrontation avait été exagérée car les autorités leur accordaient des délais pour finir le tournage alors que le groupe espérait qu'on les coupe. Le clip a remporté le Grammy Award du meilleur clip en 1988.

    U2 - Where The Streets Have No Name (clip officiel)

    U2 Where The Streets Have No Name Live At Slane Castle

     

    *Source Wikipédia & Youtube


    votre commentaire
  • Lemon 1993Chanson par U2 extrait de l'album Zooropa
    Sortie en septembre 1993
    Genre : Rock, dance
    Durée 6:58 (album)
    Label Island Records
    Auteur : Bono
    Compositeur : U2
    Producteur : Flood, Brian Eno et The Edge

    Paroles et traduction : Télécharger «Lemon.pdf »

    Tablatures : « Lemon - tablatures guitare.txt » - « Lemon - tablatures bass.txt »

     

     

     

    Lemon 1993"Lemon" est la quatrième chanson et deuxième single en 1993 de l'album de U2, Zooropa. Inspiré par les séquences vidéo de la défunte mère de Bono, les paroles décrivent une tentative de préserver la mémoire à travers la vidéo. Plus que n'importe quelle chanson précédente de U2, "Lemon" met en évidence les compétences limitée de la voix de fausset de Bono, aidés par des chants atmosphériques de The Edge et Brian Eno. La chanson a été décrite comme de la disco futuriste allemande. La version de l'album est une des plus longues chansons de U2.

    "Lemon" a été écrit en retard pendant les sessions de Zooropa entre Mars-mai 1993, lors d'un break du groupe dans le Zoo TV Tour. Le guitariste The Edge dit que la chanson provient de quelque chose qu'il «travaillait avec une machine drum and bass, très rythmé ». Il a expliqué qu'il avait du mal à composer une partie de guitare sur cette chanson jusqu'à ce qu'il utilise un «effet de guitare fermée inhabituelle qu'il a travaillé avec le rythme».
    Le chanteur Bono a écrit les paroles en pensant à sa mère décédée. Il explique qu'il s'agissait d'une "expérience étrange de recevoir, par la poste, d'un parent éloignés, des images Super8 très superbe de ma mère, âgée de 24 ans, plus jeune que moi, jouer à un jeu de Rounders au ralenti». le film montre la mère de Bono lors d'un mariage où elle est la demoiselle d'honneur, vêtue d'une robe couleur citron. les images du film ont inspiré Bono pour écrire des paroles sur l'utilisation de pellicule de recréer et préserver la mémoire.

    Lemon 1993

    Les singles et versions promotionnelles étaient complétés avec différents remixes de dance, ainsi que d'une édition abrégée du titre éponyme (la version de l'album durait presque 7 minutes). Paul Oakenfold et sa version "Perfecto Mix» de la chanson a été utilisée sur la tournée PopMart, en cours de lecture alors que le groupe ont sorti comme accessoire de leur poche, une boule à facettes citron de 40 pieds.

    La chanson a été jouée en direct au 10 différentes date du Zoo TV Show en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon, lors du rappel de ces concerts. Au cours de chaque représentation, Bono a interprété la chanson habillé en personnage de "MacPhisto», un ancien artiste de cabaret avec des cornes diaboliques. Chaque performance a été immédiatement suivie par le groupe de "With or Without You".

    Lemon 1993

    Le clip vidéo de "Lemon" , réalisé par Mark Neale, a été filmé en noir et blanc avec un fond en forme de grille comme un hommage à 

    Eadweard Muybridge . Muybridge était un photographe qui était la première personne à capturer avec succès un mouvement rapide sur vidéo, en utilisant son appareil , comme par hasard nommé Zoopraxiscope , une référence aux paroles ( " A man makes a picture - a moving picture/Through light projected he can see himself up close»). La vidéo présente essentiellement une séquence de clips des membres du groupe jouant de leurs instruments et effectuer une série d'actions distinctes , avec des légendes pour chacun d'eux (par exemple, "l'homme marchant en pente ", "l'homme qui court", "homme jouant au billard »). En arrière-plan de la vidéo, une pendule peut être vu balancer, une horloge peut être vu à retardement, ainsi que des dollars qui tombent du ciel , divers objets scientifiques (ADN, Satellite RSS, etc ) , et une croix. Tous ces symboles semblent représenter la tentative de préserver le temps, par l'intermédiaire de l'argent (« He turns his money into light to look for her ») , de la religion ou de la technologie de l'homme. La vidéo a également présenté par Bono habillé à la fois comme " The Fly " et " MacPhisto "

    U2 - LEMON Vidéo Clip

    U2 - Lemon & With Or Without You (Live in Sidney '93)

     

    *Source Wikipédia & Youtube


    votre commentaire
  •  

    Chanson par U2 extrait de l'album Achtung Baby
    Sortie en mars 1992
    Genre : Rock
    Durée 4:36
    Label Island Records
    Genre Rock
    Auteur : Bono
    Compositeur : U2
    Producteur : Daniel Lanois, Brian Eno
    Label : Island Records

    Paroles et traduction :  Télécharger « One.pdf » 

    Tablatures :  « One tablature guitare..txt » - « One tablature bass.txt » -  « One tablature baterie.txt »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    One est une chanson du groupe irlandais U2. Il s'agit du troisième single extrait de leur album Achtung Baby. La chanson raconte la séparation entre un homme et une femme et/ou d'un père et son fils séropositif. One a été mixée et remixée plusieurs fois par Eno, Flood, Lanois et le groupe. Tous les bénéfices du single ont été reversés à la lutte contre le SIDA. Au fil du temps, One est devenu, le titre de U2 le plus repris de sa discographie. R.E.M. et Johnny Cash, sur son album American III: Solitary Man, entre autres, le reprendront. En 2006, elle a été élue meilleure chanson anglophone par le public de Grande-Bretagne. En 2006, U2 l'a repris avec Mary J. Blige.

    Durant l'enregistrement de Achtung Baby, des tensions au sein du groupe naissent au sujet de la direction à prendre pour l'album. Bono et The Edge sont pour une exploration musicale dans le domaine de l'électronique et de la dance au contraire de Larry Mullen Jr. et Adam Clayton. U2 est sur le point de se séparer lorsqu'il se rallie autour d'un riff que The Edge est en train d'écrire pour le pont de Mysterious Ways. Cela donne l'inspiration au groupe pour écrire One, changeant par là même le point de vue du groupe sur le reste de l'album et apportant une nouvelle touche d'optimisme sur les compositions que le groupe a enregistrées. Quittant Berlin sur cette note d'espoir, le groupe se sent alors capable de finir le reste de l'album à Dublin.

    Chose étonnante, il existe 3 versions officielles du clip :

    • Une montre Bono assis dans un bar en train de chanter (version de Phil Joanou) entrecoupé d'images un peu floues et rapides.
    • Une autre version montre des sortes de tableaux filmés en noir et blanc / sépia, des situations quasi immobiles. Dans cette version, on voit tout le groupe chanter ensemble (version d'Anton Corbijn).
    • Dans la dernière, aucun membre du groupe n'apparaît, seulement des bisons, des tournesols et le mot ONE écrit en plusieurs langues.

    En 2005, U2 enregistre une nouvelle version de One avec la chanteuse de R'n'B Mary J. Blige. Le morceau est utilisé comme second single du 7e album studio de la chanteuse, The Breakthrough. Ils avaient auparavant chanté la chanson ensemble durant un concert du groupe à New York.
    En mai 2006, Mary J. Blige l'interprète durant la finale d'American Idol avec le candidat Elliott Yamin. La chanson est utilisée par la Fox dans un montage lors de la diffusion de la Série mondiale 2006 de baseball. Cette nouvelle version de One est par ailleurs nommée aux Grammy Awards 2007, dans la catégorie Meilleure collaboration pop (Grammy Award for Best Pop Collaboration with Vocals).

     

    U2 One Live From ZooTV Sydney 1993

    One - Anton Corbjin Version (clip)

    *Source Wikipédia & Youtube

     


    votre commentaire
  • BAD 1984Chanson par U2 extrait de l'album The Unforgettable Fire
    Sortie le 1er Octobre 1984
    Genre : Rock
    Longueur :  06:09
    Label : Island
    Auteur : U2 ( musique ), Bono ( paroles )
    Producteur : Brian Eno et Daniel Lanois

    Paroles et traduction : Télécharger « TUF-Bad.pdf »

    Tablatures : Télécharger « BAD tablature guitare.pdf »  - Télécharger « BAD tablature bass.pdf »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BAD 1984" Bad "est une chanson de rock de U2 et la septième piste de leur album en 1984, The Unforgettable Fire . Une chanson sur la dépendance à l'héroïne, elle est considérée comme une des favorites des fans, et est l'une des chansons les plus jouées par U2 en concert.

    Une interprétation de la chanson de 1985 à Live Aid a été l'une percée de carrière pour le groupe.
    La version live incluse dans le morceau d'ouverture de l'album "Wide Awake in America" est souvent choisi par les radio au lieu de la version studio. La chanson se retrouve sur la bande-annonce de Brothers .

    "Bad" a commencé par un riff de guitare improvisé lors d'une jam session au Slane Castle , où U2 a fait l'enregistrement de "The Unforgettable Fire". La piste de base a été achevée en trois prises. De son caractère immédiat et direct, le guitariste de U2 The Edge a déclaré: «Il ya un moment où Larry pose les pinceaux et prend les baguettes et elle crée cette pause qui a un effet très dramatique."  Le producteur Brian Eno a ajouté le séquenceur arpèges pour accompagner le chant.


    Le début des années 1980 et la récession a conduit à un nombre élevé d'héroïne toxicomanes dans la ville intérieure de Dublin . En concert, le chanteur Bono a fréquemment introduit la chanson comme une chanson à propos de Dublin. The Edge et les producteurs de l'album, Brian Eno et Daniel Lanois , ont mis l'accent sur ​​la musique et moins intéressés par les paroles. Bono a laissé la chanson inachevée. 


    Le 26 Juillet 2011 lors du Concert à Pittsburgh , Bono a expliqué lors d'une représentation de "Bad" que la chanson a été écrite pour un "homme très spécial, qui est ici dans votre ville, qui a grandi sur Cedarwood road. Nous avons écrit cette chanson à son sujet et on la joue pour lui ce soir. "  Il faisait référence à Andy Rowen, pour qui la chanson a été écrite à l'origine en 1984alors qu'il était présent sur le show. Rowen est le frère de des amis de Bono au Lypton Village,Guggi et Peter Rowen, présenté sur l'illustration de la pochette pour le groupe albums Boy et War.


    BAD 1984Il existe d'autres versions de l'histoire, de Bono lui-même. Sonexplication lors d'un concert en 1987 à Chicago dis que "Bad" est sur ​​un de ses amis qui est mort d'une overdose à l'héroïne ainsi que sur les conditions qui rendent de tels événements arrivent. Bono a déclaré un jour dans un autre concert (au Royaume-Uni) sur les personnes se trouvant dans les caniveaux avec "aiguilles sortant de leur putain de bras tandis que les riches vivent indifféremment à la souffrance des plus démunis." Au Eriksberg, Gothenburg en Suède 1987, il a déclaré: "J'ai écrit les paroles d'un de mes amis, son nom était Gareth Spaulding Et sur ​​son 21e anniversaire, lui et ses amis ont décidé de se donner en cadeau de l'héroïne dans les veines assez pour. le tuer. Cette chanson s'appelle "Bad".

    "Bad" est l'une des chansons les plus jouées du groupe. FAire passer en live cette chanson s'est avéré être un défi sérieux quand la tournée Unforgettable Fire a commencé. Une solution a été programmé via séquenceur alors que le groupe avait précédemment été réticents à l'utiliser. Les séquenceurs ont été essentiellement utilisés surcette chanson.


    La version studio de «Bad» a été critiqué comme étant «inachevé» et «floue» et, mais le groupe a trouvé qu'elle était plus logique sur scène. Rolling Stone magazine, par exemple, critique de la version album, décrit son live comme un «show stopper».
    Récurrent des tournées de concerts de U2 des années 1980, "Bad" a aussi été fréquemment chantées au cours des quatre premières parties de 1992-1993 sur la tournée Zoo TV . Bien qu'ellel n'ait pas été joué jusqu'à la quatrième étape de PopMart de 1997 et 1998, il est retourné à la setlist normale pour l'année 2001 avec Elevation Tour etoccasionnellement pendant la tournée Vertigo de 2005 et 2006, parfois même apparaissant comme la chanson de clôture pour les spectacles. Elle a également fait des apparitions sporadiques sur le U2 360 ° Tour (dont Bruxelles) .


    Bono est connu pour avoir chanté une grande variété d'extraits lors des représentations de "Bad". Paroles de plus de 50 chansons différentes ont été inclus dans cette chanson, allant de brèves citations d'un seul trait de versets multiples. Ces extraits sont généralement chanté après la ligne «I'm not Sleeping» et Bono a inclus jusqu'à six différents extraits en une seule représentation de "Bad". Les performances sans au moins une ajoute sont très rares.

    BAD 1984U2 a participé à Live Aid concert au stade de Wembley contre la famine en Ethipie, le 13 Juillet 1985. Ils y  ont joué une version de 12 minutes de "Bad", qui a été prorogé par des bribes de Lou Reed 's " Satellite of Love "et " Walk on the Wild Side ", et les Rolling Stones '" Ruby Tuesday "et" Sympathy for the Devil ". Bono sauta hors de la scène pour embrasser et danser avec un ventilateur, qui a été diffusé dans les émissions de télévision dans le monde entier. La performance était tellement longue que le groupe n'a pu jouer deux des trois chansons dans leur ensemble, en laissant de côté " Pride (In the name of love) ", qui devait mettre fin à la performance du groupe. Le concert s'est avéré être un moment révolutionnaire pour la bande, montrant un auditoire de millions le lien personnel que Bono pourrait faire avec le public. Une semaine plus tard, il s'est rendu compte que la danse avec le ventilateur est devenu une image-clé de Live Aid. Tous les albums de U2 à nouveau entré dans les charts au Royaume-Uni après leur performance. En 1985, le magazine Rolling Stone a appelé U2 la «bande des années 80», en disant que "pour un nombre croissant de rock-and-roll fans de U2 sont devenus le groupe qui compte le plus, peut-être même le seul groupe qui compte."

    "Bad" est la première piste de l'album de 1985 "Wide Awake in America", qui est une version live enregistrée à Birmingham 's NEC Arena . le 12 Novembre 1984 lors de son contrôle. Cette version inclut des pistes rythmiques préenregistrés. Il n'y a pas d'autres extraits de chansons sur cette version pour des raisons de copyright. Trois autres versions de «bad» ont été officiellement libéré par la bande. Une édition de la version de The Unforgettable Fire apparaît sur ​​The Best of 1980-1990 ; à l'exception de la version cachée  de " October".  En plus de la performance live inclus sur Wide Awake in America , une version live de "Bad" de 1987 de Joshua Tree Tour apparaît sur ​​le rockumentaire Rattle and Hum . En outre, la sortie de The Complete U2 en 2004 a produit une autre version live de "Bad" figurant sur ​​l'album numérique en direct à partir du Point Depot .

     U2 - Bad Live Aid 1985

    U2 Brussels 2010-09-23 Bad

     

    *Source Wikipédia & Youtube

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique