• The Break

    http://i43.servimg.com/u/f43/12/83/95/61/281x2110.jpg’En Amérique, il y a plus d’un million et demi de jeunes sans-abri qui vivent dans la rue, dans des foyers d’accueil ou passe d’un canapé occasionnel à un autre. Malgré les stereotypes, nombre d’entre eux ne sont pas des drogués, des criminels endurcis ou des malades mentaux. Ils sont issus de familles qui ne les comprend pas, certains sont des fugueurs qui ne pouvaient plus supporter les mauvais traitements dans leur propre foyer et d’autres ont vieilli hors du système des familles d’accueil et n’ont nulle part où aller.’

    Dans le documentaire de MTV, ’The Break’, la vision personnelle de Edge, les spectateurs vont à la rencontre de Ava, Nancy et Rob, tous trois sans foyer qu’ils pourraient appeller leur et ont un besoin extrême de changement. Comme de nombreux jeunes sans abri, ils luttent pour se nourrir et trouver un toit et sont confrontés aux dangers du crime et de l’usage illégal de la drogue.

    Chaque jours, les étrangers passent leur chemin comme si de rien n’était, en se disant que ce problème est trop important pour être réglé. Mais l’avocate des sans abri Anne Mahlum ne partage pas cet avis et ce documentaire révèle ce qui est possible lorsque les gens ont entre leurs mains les bons outils pour se construire une nouvelle vie.

    ’Je voulais trouver la bonne réponse à la question : ’Comment réagissons-nous face à l’absence de domicile ?’, de confier Edge à U2.com, depuis Dublin sur sa vision pour The Break. ’Je voulais que des spectateurs intelligents aient une autre manière de penser envers les sans abri pour comprendre que tellement de clichés ne sont pas conformes à la réalité...’


    Publié le jeudi 1er mars 2012, par Corinne/Dead pour U2 France

    Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article56819.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :