• «The Knick»: La fille de Bono veut conquérir Hollywood

    «The Knick»: La fille de Bono veut conquérir HollywoodEt avec l'aide de Steven Soderbergh, Eve Hewson pourrait bien y arriver...

    Il faut vraiment prêter l'oreille pour entendre une pointe d'accent irlandais dans son anglais très américanisé. Sans doute car elle habite depuis cinq ans aux Etats-Unis et qu'elle a grandi aux quatre coins du monde, accompagnant son père en tournée. Et quand on est la fille de Bono, on a l'habitude des scènes rock'n'roll. Comme de devoir injecter de la cocaïne dans le pénis de Clive Owen.

    Dans la série de Steven Soderbergh «The Knick», diffusée à partir de samedi sur OCS City, Eve Hewson incarne une jeune infirmière naïve, qui débarque à New York au début du siècle. A 23 ans, la jeune actrice est plus aguerrie que son personnage. Au cinéma, elle a déjà joué la fille de Sean Penn et surtout celle de James Gandolfini, dans la comédie romantique indépendante Enough Said. Pour autant, elle avait la boule au ventre avant de rencontrer Soderbergh. «J'ai envoyé mon audition sur DVD. Ensuite, une limousine est venue me chercher et Oh my God, je suis devant Steven freaking Soderbergh. J'étais un peu nerveuse mais après une Margherita, il m'a vite mis à l'aise», raconte-t-elle.

    «Avec Soderbergh, c'est une ou deux prises, maximum»
    Sa filiation lui a-t-elle ouvert des portes? Elle réfléchit un instant. «Je ne suis pas sûre. Hollywood est très compétitif, si vous n'êtes pas bonne pour le rôle, vous n'êtes pas bonne.» Ses parents, affirme-t-elle, étaient contre une carrière dans l'entertainment. «Ils aurait sans doute préféré que je sois architecte ou avocate», sourit-elle. «Mais ils m'ont toujours dit de suivre ma passion. Si mon père ne l'avait pas fait, il travaillerait sans doute toujours dans un bar de Dublin.»

    Sa plus grande chance est sans doute que le public ne connaît pas le vrai nom de Bono (Paul Hewson). Cela lui a permis de ne pas grandir dans l'ombre d'un géant et de gravir les échelons un à un. Elle a d'abord pris des cours de théâtre pendant deux ans à l'université de New York NYU avant de faire ses valises pour Los Angeles.

    Avec «The Knick», elle a dû s'habituer au rythme infernal de la télévision. «On a tourné dix épisodes en 72 jours. Avec Steven Soderbergh, c'est une ou deux prises maximum. Il faut être prêt à tout instant.» Elle sera rodée pour la saison 2, déjà commandée par Cinemax.

    Publié le 08/08/2014  par Philippe Berry pour 20 minutes.fr

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :