• U2 : Bono fait le bilan de ses actions caritatives et politiques

    Fin août, Bono a voyagé en Afrique de l'Ouest en compagnie de plusieurs représentants politiques, dont l'ancienne secrétaire d'Etat des Etats-Unis Condoleeza Rice, cinq sénateurs républicains américains, des dirigeants de compagnies engagés dans la campagne RED qu'il a co-fondée, ainsi que le chanteur américain Skrillex. Lors de ce séjour, le chanteur de U2 a pris le temps de faire le bilan de ses actions caritatives et politiques, lors d'une interview pour le quotidien britannique The Guardian. Son investissement a pour lui à voir avec son engagement envers Dieu, c'est sa manière de faire "aumône".

    Quand il lui est demandé s'il ne préférerait pas se concentrer davantage sur sa vie de rock star, Bono répond : "Non. Bien sûr, c'est frustrant parfois". Il indique en effet que c'est décevant de voir que les gens qui le soutiennent d'un côté ne le soutiennent pas forcément de l'autre : "Quand on a commencé à parler de l'annulation de la dette, certains étaient, vous voyez, pensaient 'va te faire foutre avec tes idées'". Quoi qu'il en soit, Bono est fier de son bilan : "il y a 52 millions d'enfants en plus dans les écoles en Afrique, conséquence directe de l'argent recueilli par Drop the Debt (ONG britannique dans laquelle Bono était investi, ndlr)". Pour autant, il "ne recherch[e] pas les applaudissements" : "les applaudissements pour ça doivent être adressés aux dirigeants africains qui ont décidé de dépenser cet argent judicieusement, à l'attention de l'éducation des jeunes". Le genre d'action qui incite Bono "à continuer" ses investissements.

     


    Publié le 25/09/2013 par MusicActu.com

    Lien permanent : http://www.musicactu.com/actualite-musique/146752/u2-bono-fait-le-bilan-de-ses-actions-caritatives-et-politiques/


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :